Delta-du-danobe.jouwweb.nl
Home » Flore et Faune » Oiseaux » Échassiers » Héron Garde Boeufs

Héron Garde Boeufs                        

Le Héron garde-bœufs (Bubulcus ibis) est une espèce d'échassier, de la famille des ardéidés, qui compte les hérons, les aigrettes, les butors et apparentés.

Cet oiseau mesure 48 à 53 cm de longueur pour une envergure de 90 à 96 cm.
 
Ce petit héron blanc se reconnaît à sa silhouette assez trapue, à son bec plutôt court et au net renflement de plumes sous ce dernier.
 
En période de nidification, le plumage blanc de l'adulte est rehaussé par une teinte chamois orangé soutenu au niveau de la calotte, de la poitrine et du manteau. Au début de cette saison, le bec, les lores et les iris passent du jaune au rouge, les pattes du verdâtre foncé au rouge terne puis au jaune.
 
L'adulte en plumage internuptial et le juvénile se distinguent aisément de l'Aigrette garzette par le bec jaune (toutefois certains juvéniles peuvent présenter un bec foncé), l'absence de contraste existant chez cette espèce entre les doigts jaune pâle et les pattes noirâtres, et l'allure nettement plus massive.
 
Chez le juvénile, le bec est corne jaunâtre avant de devenir jaune.

Cet oiseau fait preuve d'un instinct grégaire.
 
En Afrique, partout où se rendent les rhinocéros, ils sont escortés d'un nuage blanc de hérons garde-bœufs affamés. C'est en suivant les troupeaux que ces petits hérons se sont égaillés hors de leurs marais originels. Ils ont ainsi délaissé poissons et grenouilles pour les insectes que soulèvent les grands herbivores dans les steppes et savanes.

Cet oiseau accroît son aire de reproduction mondiale depuis la fin du XIXe siècle. Il appartient au type faunistique indo-africain.
 
Originaire de l'Afrique tropicale au sud du Sahara (y compris Madagascar), très courant au Kenya ou en Tanzanie, le héron garde-bœufs se rencontre actuellement sur trois continents (Afrique, Amérique et Europe), une espèce récemment séparée, le Gardebœuf d'Asie, peuplant l'Asie et l'Océanie.
 
À partir de l'Afrique tropicale, le Héron garde-boeufs a gagné tout le Maghreb et Aden et s'est répandu à travers toute l'Afrique méridionale dès la fin du XIXe siècle. Il atteint la province du Cap en Afrique du Sud dès 1908 où une expansion énorme se produit pendant une cinquantaine d'années avec des effectifs passant de 1 000 individus en 1910 à 100 000 oiseaux en 1960.
 
C'est un échassier vivant souvent près des eaux douces mais contrairement aux autres hérons, le garde-bœufs n'est pas lié exclusivement au milieu aquatique. Il fréquente aussi les cultures et les prairies sèches

Cette espèce est loin d'être uniquement piscivore, son régime est principalement insectivore : on le retrouve souvent en compagnie de bovins, de chevaux ou d'autres bétails domestiques sur lesquels il se perche pour les débarrasser de leurs parasites. Cependant, les insectes ne représentent pas son menu exclusif, il comporte également de nombreux autres invertébrés et de petits vertébrés.

Dans les colonies, qui peuvent rassembler des milliers de Hérons garde-bœufs, chaque nid est protégé par l'un des parents, tandis que l'autre cherche de la nourriture. Ces absences alternées sont aussi l'occasion d'escapades et de visites clandestines ; mais les parents infidèles élèvent volontiers des petits illégitimes.

Maak een Gratis Website met JouwWeb